Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
A Vos Rêves

LEVE-TOI

12 Juillet 2014, 10:27am

Publié par ChrisSAVIGNAN

LEVE-TOI

LÈVE-TOI

Quand la vie vous ramène au raz des pâquerettes, levez-vous et recommencez autant de fois que votre détermination sera votre priorité. Chris Savignan Auteure.

Extraits de La Voie de l'ultime espoir tome 2 Coulisses des mondes mystérieux. Copyright.

Connotation musical du roman. (inspirée par ma fibromyalgie

LÈVE-TOI

J’ n’y crois plus, la vie m’a laisser tomber
Dans la rue, le gouffre, l’enfer, la pitié
Dans l’oubli d’pouvoir un jour exister
D’avoir une belle destinée
Et vivre en toute liberté

(n’en reste pas là faut y croire, plus d’une fois)
(que dans la vie il l’y a de l’espoir, faut y croire)
(que rien n’arrive par le hasard d’un couloir ,
D’une gare, d’un miroir) bis
(interpréter parallèlement aux deux couplets)

J’n’entends plus, ceux qui s’acharnent pour m’aider
J’ne vois plus, les lumières pour me guider
A sortir de cette impasse, ce sentier,
Tortueux et bien mal famés
D’où l’on n’en revient jamais.

Lève toi et puis bat toi (J’n’y crois plus)
Si tu te perds dans cette voie
T’as pas le choix, écoute-moi (J’n’en peux plus)
Et tu entendras cette voix
Qui te dira, que pour une fois (J’n’entends plus)
Faut garder confiance en toi
Conserve toujours ta foi et tu seras dans tes droits (regardez-moi !)


J’n’en plus, d’être si mal dans ma peau
J’suis à bout, de ce mal qui m’fait défaut
J’aimerais, pouvoir soigner cette blessure
Qui me mène la vie dure
Qui rend mon âme si impure

(regarde-moi, j’suis près de toi, ne tombe pas.
(tes maux feront partie d’l’histoire, d’un ancien regard)
(que tu portais sur le hasard d’un Espoir,
de voir, le bout du couloir) bis
(interpréter parallèlement aux deux couplets)

Que c’est dur, de supporter cette vie
De devoir, subir cette maladie
Y aurait-il, un être qui aujourd’hui
M’apporterai un répit
Où l’espoir d’une accalmie.

Commenter cet article