Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
A Vos Rêves

Qui suis-je ? brève biographie Chris Savignan Auteure

28 Juillet 2014, 07:10am

Publié par ChrisSAVIGNAN

Qui suis-je ? brève biographie Chris Savignan Auteure

Chris SAVIGNAN AUTEURE LIBRE ENGAGÉE LITTÉRAIRE

Je m'appelle Chris SAVIGNAN, je suis née le 23 janvier 1969, à Saint-Denis de la Réunion. Je suis philosophe humaniste sans engagement politique ni religieuse et je n'en veux pas. Je suis déiste, c'est à dire je crois en l'existence de Dieu et romantique, je crois en l'existence de l'amour. Fille d'un engagé militaire 39/45 et Indochine au RSMA de la Réunion, j'ai été scolarisé au primaire à Gabriel Macé A et B, au collège Bourbon, au lycée Leconte De Lisle et Lislet Geoffroy, puis en première année de deug de science économique de la faculté de Droit de la Réunion.... Je suis épileptique sans épisode de crise depuis mes 9 ans. J'ai eu une enfance plutôt tragique : agression sexuelle à 7 ans, dans un cadre hospitalier et viol à 16 ans, dans un cadre de voisinage d'un représentant de la sécurité nationale, pendant que ma mère était au chevet de mon père mourant, des actes non reconnus et même mise à l'épreuve de l'auto-culpabilité. Est-ce que j'ai grandi dans la haine, non ? J'ai pris parti de m'investir dans ce qui pourrait m'apporter du bien-être pour survivre, comme font les animaux sauvages dans la nature, sans devenir sauvageonne. Quelques mois de scoutismes m'y ont aidé. Loin de moi le besoin de solliciter la pitié, au nom d'une stratégie commerciale quelconque, mais juste le profond désir de refuser d'emporter tout secret dans ma tombe, comme bon nombres de femmes et d'hommes à qui on a fait vivre dans le déni de tout délit et crime sexuels, comme un enterrement anticipé de leur vivant. Je suis également et surtout Fibromyalgique, c'est une maladie terrible, qui invalide mais n'est pas reconnue, avant d'être un légume.

Je vis actuellement dans le Finistère en Bretagne, sous les feux dévastateurs d'une équipe de pervers narcissiques, amplifiés par un phénomène de société. Je ne suis pas super woman, ni indestructible, je survie à mes nombreuses blessures et jeux destructeurs tant bien que mal, jusqu'au jour où on finira par m'enlever la seule chose qui me donne encore le sourire et du plaisir, écrire. C'est d'ailleurs, en bonne voie, mais je préfère continuer à cultiver l'espoir et je tenterai de garder le sourire, au-delà de mes problèmes de santé qui n'ont jamais été reconnus, non plus, parce que je refuse de donner à quiconque la jouissance de me voir aussi diminuer, surtout mes agresseurs du passé. Lorsqu'on ne peut avoir accès à une thérapie quelconque, on vit dans une bulle, soit destructrice, soit apaisante, soit constructrice. La réussite ne peut pas avoir lieu sans la main tendue et l'enfer est de subir, sans pouvoir réagir contre ceux qui contribuent à finaliser l'oeuvre démolie des premiers dévastateurs.

La Bretagne est un très beau pays, la nature de l'intérieur des terres, notamment les Monts d'Arrée et sa belle forêt d'Huelgoat, sans omettre sa culture enchanteresse, et sa langue mélodieuse non dépourvue d'humours et de vulgarités, à en faire rire plus d'une comtesse ou d'un prince ou d'un citoyen d'un rang social élevé ou pauvre qui n'a pas froid aux yeux, ni aux oreilles. Ce petit coin du monde m'a servi de décor, dans une partie de la trame de chaque tome. Cette nature verte généreuse et vivante m'a longtemps aidé, à surpasser mes malheurs. J'en attends toujours de voir sa générosité et sa valeur humaine, car ce n'est pas les démarches personnelles qui ont manquées, mais la qualité et comme dans tout pays, nul n'ignore qu'elle a aussi son lot d'indélicats, connus aussi sous d'autres noms, entre autre celui de con. Comme dit d'ailleurs le proverbe "Breton tête de cons" ou "en Bretagne, il ne pleut que sur les cons", tout en sachant qu'il inclut aussi certaine gente féminine, j'en ai eu ma dose qui là aussi m'a été d'une grande inspiration. Mais honnêtement, j'aimerais mettre le cap, si je le pouvais, ailleurs, le temps de me refaire une véritable et profonde santé, et revenir remercier cette belle nature et le très peu de personnes qui ont su m'apporter du répit et l'espoir d'une accalmie. Tout élan de générosité et de solidarité est le bienvenu. J'en étudierai la portée et mes possibilités de les valider ou pas, pour des raisons justifiées.

Je suis Auteure indépendante dont l'inspiration provient de multiples horizons, étant moi même une métisse de différentes origines... mais aussi de mon instruction, de mes recherches, de mon vécu, mes voyages dans différentes régions, découvertes relationnelles multi ethnies et scientifiques, rencontres... Je n'ai malheureusement pas pu trouver de maisons d'éditions, par manque de moyens, au-delà du principe et des difficultés pour tout nouveau auteur.

je suis une passionnée, un peu philosophe et curieuse de nature, ce qui se ressent dans mes écrits qui j'espère plairont à d'autres passionnées et passionnés de l'existence, et amoureux et respectueux du genre humain et animal. Mon projet d'écriture a été possible par un crédit, avec des heures de fatigues, au-delà de mes symptômes épileptiques qui n'ont pas été actifs, entre 10 et 39 ans, mais reviennent petit à petit. Il m'est donc impossible de proposer mes oeuvres au service de la gratuité.

Mes romans n'ont pas été rédigé dans la vision d'une fin du monde apocalyptique prévisionnelle, à laquelle je n'y crois pas. Ils mettent en évidence, le cycle de notre écosystème qui évolue depuis des années vers le changement, vers des détériorations liées à son évolution naturelle, mais aussi à l'homme, sans hécatombe totale, pour rappeler à la prudence, dans nos décisions et choix réels à venir, sans y imposer une conviction, un idéal quelconque, car tout se situe dans une adéquation équitable dont je ne suis pas en mesure d'apporter une solution quelconque. Par contre, ma détermination est de vous faire passer un bon moment à travers une belle histoire qui peut se cantonner à l'histoire de base pour le lecteur passionné de lecture et d'histoire rocambolesque, émouvante et intriguante, ou effectivement soulever des sujets, dit tabous pour certains, philosophiques pour d'autres ou tout simplement humains, pour quelques uns des lecteurs instruits et/ou très philosophes et/ou spirituels. A chacun de l'aborder selon sa propre sensibilité, tout en tenant compte de la mienne qui n'a en aucune façon l'intention de nuire.

On ne peut pas plaire à tout le monde et je le conçois, mais j'estime qu'on doit pouvoir au minimum vivre du fruit de son travail et adhère à "qui ne tente rien n'a rien ". Appréciée ou pas, je vous souhaite une bonne continuation. Et si vous avez dans votre entourage des adeptes de ce genre de lecture, merci de les en informer.

Mes amitiés et bonnes lectures !

Commenter cet article